Jennifer Anthony est atteinte de diabète de type 1 et vit en Inde

Développement durable

Accès aux marchés et Accessibilité financière

Aider les patients à accéder à des médicaments et des produits de santé abordables

Jennifer Anthony est atteinte de diabète de type 1 et vit en Inde

Accès aux marchés et Accessibilité financière

Pourquoi tant de gens n’ont-ils pas accès aux soins de santé ?

Des millions de personnes atteintes de diabète et de maladies rares du sang n’ont pas accès aux médicaments dont elles ont besoin pour se soigner. Dans certains cas, les traitements sont trop coûteux, dans d’autres, consulter un médecin nécessite un long voyage et par conséquent des dépenses élevées.

Dans les situations les plus extrêmes, il se peut qu’aucun médecin ou qu’aucun hôpital ne soit accessible ou encore, qu’aucun médicament ne soit disponible dans une pharmacie.

Aujourd’hui, la dure réalité se traduit par le fait que seule une fraction des patients reçoit le traitement dont ils ont besoin – et nous devons combler cet écart afin que tout le monde puisse facilement accéder aux médicaments que nous fabriquons et qui sont nécessaires pour soigner leur maladie.

Les obstacles sont complexes et diffèrent d’un pays à l’autre, mais nous savons par expérience que le changement est possible.

Notre ambition est de fournir l’accès aux médicaments dont nous disposons au plus grand nombre possible de personnes vivant avec un diabète, des maladies rares du sang et des troubles endocriniens rares, en nous attaquant aux différentes barrières qui existent aujourd’hui.

Aucun enfant ne devrait mourir du diabète

La lourde réalité est telle que dans les pays les plus pauvres du monde, peu de données de santé publique existent à propos des enfants atteints de diabète de type 1, car seuls quelques-uns vivent suffisamment longtemps que pour faire partie des registres locaux.

Dans 208 cliniques réparties dans 14 pays à revenu faible ou intermédiaire, notre programme Changing Diabetes® auprès des enfants assure des soins et la fourniture d’insuline vitale pour les enfants atteints de diabète de type 1. Aujourd’hui, le programme fournit des soins médicaux et les traitements nécessaires à plus de 26 000 enfants. Notre ambition est d’étendre le programme pour en aider 100 000 d’ici 2030.

Dans la vidéo ci-dessus, partez à la rencontre d’une super star du diabète de type 1, Bilguissa, qui vit en Guinée. Bilguissa fait partie d’une nouvelle génération d’enfants et de jeunes adultes vivant avec le diabète de type 1 en Guinée. Avec l’appui de médecins et d’infirmières de la clinique Changing Diabetes® pour les enfants, elle est aujourd’hui une figure communautaire, pleine d’espoir, capable de bien gérer son propre diabète et de guider et d’inspirer ses pairs.

Accès aux marchés et Accessibilité financière dans le diabète

Des médicaments permettant de traiter le diabète avec succès et à un prix abordable existent même dans les milieux les plus pauvres. Mais la réalité est telle que le diabète frappe plus durement les communautés les plus mal desservies, au sein desquelles la médecine n’est pas toujours disponible ou abordable.

Programmes d’accessibilité financière et d’accès aux marchés

Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, nous mettons l’accent sur les personnes les plus vulnérables qui vivent avec le diabète. Dans plus des deux tiers des pays où nous opérons, nous avons mis en place des programmes d’accès aux marchés et d’accessibilité financière pour aider les patients dans le besoin.

Ces programmes s’efforcent de répondre à des questions difficiles, comme :

  • Comment encourager un plus grand nombre de patients à s’inscrire à des programmes d’accessibilité financière ?
  • Comment concevoir des insulines résistantes à des températures plus élevées de manière à pouvoir les envoyer encore plus loin ?
  • Comment simplifier la chaîne d’approvisionnement en médicaments pour faire baisser le prix de ces derniers ?

Nous travaillons sur ces questions avec un engagement fort dans le but de rendre l’insuline accessible à tous. Apprenez-en davantage sur notre engagement pour un traitement abordable et l’accès aux soins du diabète en lisant la section ci-dessous.

Mithila Hag Farin et sa maman. Mithila vit au Bangladesh et a un diabète de type 1.

Mithila Hag Farin et sa maman. Mithila vit au Bangladesh et a un diabète de type 1.

Notre engagement pour favoriser l’accès à l’insuline

Disposer d’une insuline à bas prix dans notre portefeuille de produits en diminuant les coûts de production fait partie de nos engagements au même titre que l’amélioration de l’accessibilité à l’insuline humaine sur le long terme.

Avec notre stratégie de lutte contre le diabète, nous réduisons le prix plafond pour les pays à revenu faible ou intermédiaire et travaillons en parallèle sur l’élargissement des programmes d’accessibilité financières aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Insuline abordable dans les pays à revenu faible ou intermédiaire

En 2001, nous avons lancé une politique novatrice visant à réduire le coût de l’insuline humaine dans les régions les plus limitées en matière de ressources. Aujourd’hui, notre politique couvre un total de 76 pays qui abritent un tiers de la population mondiale atteinte de diabète ainsi que certaines organisations humanitaires.

Notre engagement s’appuie sur les principes suivants :

  • Nous continuerons d’être le premier fournisseur d’insuline humaine à bas prix à travers le monde.
  • Nous garantirons la fourniture d’insuline humaine à bas prix dans les régions les plus pauvres du monde pour de nombreuses années à venir. Parmi celles-ci figurent les pays les moins développés tels que définis par l’ONU, les pays à faible revenu tels que définis par la Banque Mondiale et les pays à revenu intermédiaire dont la population dispose de faibles revenus et d’une couverture sociale suffisante. Enfin, nous garantirons également cet accès à certaines organisations humanitaires dont l’engagement est mondial.
  • Nous garantirons un prix plafond pour l’insuline humaine à l’équivalent de 3$ USD par flacon.
  • Nous aborderons les défis liés à la distribution d’insuline et à la capacité des soins de santé qui empêchent souvent l’insuline à bas prix d’atteindre les personnes les plus vulnérables.

Saba Samuel et sa maman. Saba vit en Ethiopie avec un diabète de type 1.

Saba Samuel et sa maman. Saba vit en Ethiopie avec un diabète de type 1.

Découvrez la World Diabetes Foundation, Fondation Mondiale contre le Diabète

Une partie de la contribution de Novo Nordisk concernant la promotion en matière d’accès aux soins est liée à son engagement financier auprès de la Fondation mondiale contre le diabète.

La Fondation mondiale contre le diabète a été créée par Novo Nordisk en 2002 en tant qu’organisation indépendante dédiée à la prévention et au traitement du diabète dans les pays en voie de développement. La Fondation soutient des partenariats durables et agit comme catalyseur pour aider les autres à poursuivre leurs actions.

Notre engagement actuel auprès de la Fondation se traduit entre autres par une contribution financière de 1,69 milliard de couronnes danoises (DKK), soit (194 millions Euros) sur une période qui s’étend jusqu’en 2024.

En savoir plus sur la World Diabetes Foundation (en anglais).

Accès aux marchés et accessibilité financière dans le domaine des maladies rares du sang

Pour les maladies rares du sang, notre ambition est de permettre à toutes les personnes atteintes d’hémophilie d’avoir accès à un traitement ainsi que de contribuer à l’amélioration du niveau de soins prodigués. Pour de nombreuses personnes atteintes d’une maladie rare du sang dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, l’obtention des soins médicaux reste un défi de taille.

Médicaments et traitement à domicile

Dans certains pays, il est impossible pour certaines personnes de stocker leurs médicaments contre l’hémophilie chez elles. La situation est d’autant plus grave dans des situations comme celle liée à la crise relative au COVID-19 car elles ne peuvent pas non plus pu se rendre dans les hôpitaux pour se faire soigner.

Lorsque les personnes atteintes d’une maladie rare du sang sont confrontées à ces situations, nous travaillons avec les autorités sanitaires locales et des organisations partenaires et leur fournissons un soutien financier afin d’assurer la livraison de médicaments au domicile de ceux qui en ont besoin.

L’ensemble de nos initiatives font l’objet de la plus grande transparence. Pour atteindre cet objectif, nous travaillons en respectant des règles strictes et ce, dès qu’il s’agit de mettre en place des services relatifs au stockage et à la livraison des médicaments ou encore lors de l’établissement de services d’aide aux patients.

Myo Aung vit au Maynmar et souffre hémophilie de type A.

Myo Aung vit au Maynmar et souffre hémophilie de type A.

Fondation Novo Nordisk contre l’Hémophilie

La Fondation Novo Nordisk contre l’Hémophilie est une association sans but lucratif qui s’efforce d’améliorer l’accès aux soins pour les personnes atteintes d’hémophilie et de troubles de la coagulation dans les pays en voie de développement.

L’hémophilie est un trouble héréditaire de la coagulation qui touche une personne sur 10 000. Avec trois personnes atteintes d’hémophilie sur quatre vivant dans les pays en voie de développement, il est plus qu’urgent de s’assurer qu’elles puissent être facilement diagnostiquées et qu’elles aient accès aux soins nécessaires.

En savoir plus sur la Fondation Novo Nordisk contre l’Hémophilie (en anglais).

Notre impact positif dans le monde

> 500 000

patients américains utilisent notre programme d’insuline à bas prix (à 25$ USD)

5,1 millions

de personnes atteintes de diabète sont traitées avec notre insuline humaine dont le prix s’élève à un maximum de 4$ USD par flacon de 10ml.

>30millions

de personnes utilisent nos produits pour le traitement du diabète.

47 000

personnes atteintes d’hémophilie ainsi que les membres de leur famille ont accès aux activités éducatives menées par la Fondation Novo Nordisk contre l’Hémophilie.